La révolte des esclaves de Saint-Domingue

Seule grande insurrection d’esclaves couronnée de succès, la révolte de Saint-Domingue conduisit à l’émancipation et à l’indépendance d’Haïti.


La Capsule de présentation

Capsule à retrouver sur la chaîne Youtube d’HG Sempai

La carte de synthèse


Extrait d’une lettre de mars 1793 de Jacques Hérard, gestionnaire d’une plantation :

« Il y a sur plusieurs plantations 20, 30 ou 40 nègres qui sont partis et ont emmené avec eux les bœufs. Ceux qui sont restés travaillent peu et sont tourmentés par les révoltés qui viennent la nuit et mettent le feu dans les habitations. […] M. Arnaudeau a fait arrêter et pendre 5 nègres qui excitaient les autres à la révolte. »

Extrait d’une lettre d’avril 1792 de l’armateur Van Hoogwerff :

« Les nouvelles de Saint-Domingue sont mauvaises. Tout le quartier du Cap est détruit par les flammes et le fer. Les 3/4 de la ville du Port-au- Prince sont réduits en cendres et les habitants ont été obligés de se sauver à bord des navires comme ils ont pu. Nous avons 200 000 livres de fonds au Cap et 600 000 à Port-au-Prince et ne nous doutons de les récupérer un jour. J’ai vendu les navires La Nouvelle Betsy et La Suzanne mais je ne sais si cela suffira à rembourser nos dettes. »


La répartition de la population à Saint-Domingue (1788 – 1789)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.