La succession de 1328

A la mort de Charles lV (1328), les barons furent convoqués pour traiter de la garde1 du royaume. En effet, la reine était enceinte et l’on ne pouvait préjuger du sexe de l’enfant. Toute la question à qui, par droit de proche parenté, devait être confiée à la garde du royaume, surtout en raison du principe que, dans le royaume de France, la femme n’a pas accès au pouvoir royal.

Nombre de juristes compétents s’accordèrent pour déclarer qu’Isabelle, reine d’Angleterre, fille de Philippe le Bel et sœur de feu le roi Charles, était écarté de la garde et de la conduite du royaume, non en raison de son degré de parenté mais à cause de son sexe. A supposer qu’elle eût été un homme, la garde et le gouvernement du royaume lui eussent été attribués.

d’après Jean de Venette, Chroniques, XlVe

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.