La république de l’Entre-Deux-Guerres: victorieuse et fragilisée

1- Blum et le congrès de Tours

  • Une vidéo de l’INA:

  • Une synthèse:
congres_tours_blog

 Le fichier au format pdf: congres_tours

 En 1920 au Congrès de Tours, les partisans de M. Cachin pensent que la révolution russe est un modèle. Ils veulent organiser un parti communiste centralisé, hiérarchisé, « épuré », soumis à Moscou. Ils refusent toute participation au débat parlementaire. Les partisans de L. Blum sont minoritaires. Ils voient pour leur part la révolution russe comme une expérience locale, donc inadaptable au contexte français. Ils refusent la conception d’un parti uniformisé et soumis à la IIIe Internationale. Ils sont pour les réformes et une participation à la vie parlementaire. Ce désaccord entraîne la scission irrémédiable en deux partis : communiste (PC) et socialiste (SFIO).

2- Les années 1930 : La République en crise et le Front populaire.

A- La République et la démocratie en danger.

B- Le Front populaire.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.