L’administration du royaume de France à la fin du Xllle

« Premièrement, Nous prescrivons que nos baillis fassent établir par chaque prévôt1 quatre personnes loyales et de bon témoignage, sans le conseil desquels aucune affaire ne soit traitée […]. Nous décidons que nos baillis […] fixeront dans leurs baillages, chaque mois, un jour qui sera appelé le jour du tribunal. Là, tous ceux qui auront une plainte à formuler recevront du bailli la justice sans délai. [ … ] Si l’un de nos baillis a commis une faute, on Nous fera connaître son nom et ce qu’il aura fait […]. Nous ordonnons que toutes les redevances2 qui seront dues Nous soient apportées à Paris à trois dates: premièrement le 1er octobre, deuxièmement le 2 février, enfin le jour de l’Ascension. »

Ordonnance dite du testament de Philippe Auguste , juin 1190

1- Le prévôts sont chargés d’aider les baillis dans leurs fonctions.

2- impôts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *