Le port de La Rochelle

Un pearltrees sur le sujet

La Rochelle, par fsauzeau

Le tableau de Vernet

LaRochelleHarbour1762.jpg
Par Joseph VernetPhotographie personnelle, Domaine public, Lien

Le tableau de Vernet en version interactive pour faciliter l’analyse

Diderot décrit le port de La Rochelle

« Le Port de la Rochelle est infiniment plus piquant. Voilà ce qu’on peut appeler un ciel : voilà des eaux transparentes, et tous ces groupes, ce sont autant de petits tableaux vrais et caractéristiques du local ; les figures en sont du dessin le plus correct. Comme la touche en est spirituelle et légère ! Qui est-ce qui entend la perspective aérienne mieux que cet homme-là ?
Regardez le Port de la Rochelle avec une lunette qui embrasse le champ du tableau et qui exclue la bordure, et, oubliant tout à coup que vous examinez un morceau de peinture, vous vous écrierez, comme si vous étiez placé en haut d’une montagne, spectateur de la nature même : « Oh le beau point de vue ! »

Denis Diderot , Salons 1763.

Le plan de la Rochelle en 1764

Retrouvez cette carte sur l’atelier carto d’HG Sempai

Le commerce rochelais en 1764.

Dans les années 1764 et 1765 qui suivirent la guerre de Sept- ns, la Rochelle expédia 58 navires pour les colonies d’Amérique et 5 seulement pour la côte d’Afrique, soit ensemble 63 navires portant 12 475 tonneaux1. L’exportation pour les colonies, pendant ces deux années, a été estimée se monter à 2 800 215 livres et, pour la côte d’Afrique (Guinée), à 534 513 livres ; soit ensemble 3 334 728 livres. L’importation des colonies se monta à 10 690 003 livres.

Comme commerce étranger, les importations et exportations s’élevèrent à :


IMPORTATION (en livres2)EXPORTATION (en livres2)
Angleterre609 1252 318 604 livres
Danemark324 157041 233
Hollande1 131 8432 917 395
Espagne29 321161 186
Villes Hanséatiques du Nord3152 9663 286 115
Suède19 29035 332
Italie
250 892
Suisse
702 354
TOTAUX2 266 70210 313 111

Source : Émile Garnault, Le commerce rochelais au XVIIIe siècle, d’après les documents composant les anciennes archives de la Chambre de commerce de La Rochelle. Marine et colonies, de 1763 à 1790, BNF, Gallica.

1- Le tonneau est une unité de volume utilisée pour chiffrer les capacités intérieures d’un navire en général

2- La livre est une unité monétaire basée sur l’argent, dont la valeur et les subdivisions ont varié suivant les pays et les époques.

3- Les villes hanséatiques sont, en Europe du Nord, les villes qui au Moyen Âge ont adhéré à la ligue marchande de la Hanse.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.