La croissance urbaine profite surtout aux grandes villes des pays touchés par la révolution industrielle où de nombreuses usines attirent les ruraux à la recherche d’un emploi (exode rural). Les nouveaux arrivants, souvent pauvres, s’entassent dans des quartiers insalubres à la périphérie des villes. L’espace urbain s’étend, ce qui entraîne la mise en place de transports urbains (métro à Paris en 1900), et se spécialise (quartiers riches/pauvres).