1- Les syndicats, des associations particulières.

Les syndicats représentent une force sociale. Ils ont une existence légale depuis 1884 et sont reconnus par la Constitution. Ils sont indépendants de l’État et des partis politiques. La liberté syndicale est un droit fondamental. Le travailleur syndiqué est protégé des pressions de son employeur par le code du travail. Les syndicats sont le plus souvent regroupés en confédérations qui permettent à des salariés de branches très diverses de s’unir pour défendre leur point de vue. Ils défendent les travailleurs au quotidien (délégués du personnel), participent au dialogue social (négociations) et sont des interlocuteurs des entreprises ou de l’État en cas de conflit. Ils représentent enfin les travailleurs dans des instances comme les comités d’entreprise ou les tribunaux des prud’hommes

2- L’action syndicale.


Les Clés de la République : Les syndicats par LCP

3- Un modèle syndical en crise ?

crise_syndicat

Aujourd’hui les syndicats français sont en crise. N’arrivant péniblement qu’à faire adhérer 8 % des salariés, ils ne représentent plus qu’une infime part des travailleurs et des Français. Pourtant, ils continuent de jouer un rôle important dans les négociations avec le gouvernement.


Pour réviser: