Pourquoi les Européens se lancent-ils à la conquête de nouveaux territoires au XIXe siècle?

TELECHARGEZ LA FICHE D’ACTIVITE EN CLIQUANT SUR CE LIEN

Si vous préférez, au lieu de complétez le tableau, vous pouvez complétez une carte mentale dont la base serait la suivante


Doc. 1- Jules Ferry, président du Conseil, explique les raisons qui justifient la colonisation.

« Sur le terrain économique, je me suis permis de placer devant vous […] les considérations qui justifient la politique d’expansion coloniale […] : le besoin de débouchés.

Messieurs, il y a un second point […] que je dois également aborder […] : c’est le côté humanitaire et civilisateur de la question. Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures […] Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures […]

Un troisième ; plus délicat ; […] c’est le côté politique de la question. […] Messieurs, dans l’Europe telle qu’elle s’est faite, dans cette concurrence de tant de rivaux […] rayonner sans agir, sans se mêler aux affaires du monde, […] en regardant comme un piège, comme une aventure, toute expansion vers l’Afrique ou vers l’Orient, […] c’est abdiquer, et, dans un temps plus court que vous ne pouvez le croire, c’est descendre du premier rang au troisième ou au quatrième. »

Jules Ferry, Discours devant la Chambre des députés, 28 juillet 1885.

Accédez au texte interactif avec une aide à l’analyse en cliquant sur ce lien


Doc. 2- Une réponse sociale

« J’étais hier dans l’East-End (quartier ouvrier de Londres), et j’ai assisté à une réunion de sans-travail. [Je n’y ai entendu] qu’un cri. Du pain! Du pain! Revivant toute la scène en rentrant chez moi, je me sentis encore plus convaincu qu’avant de l’importance de l’impérialisme… L’idée qui me tient le plus à cœur, c’est la solution au problème social : pour sauver les 40 millions d’habitants du Royaume-Uni d’une guerre civile meurtrière, nous les colonisateurs, devons conquérir des terres nouvelles afin d’y installer l’excédent de notre population, d’y trouver de nouveaux débouchés pour les produits de nos fabriques et de nos mines. […] Si vous voulez éviter la guerre civile, il faut devenir impérialiste. »

Cécil Rhodes, Premier ministre du Cap, extrait du journal Neue Zeit, 1898.

Accédez au texte interactif avec une aide à l’analyse en cliquant sur ce lien


Doc. 3- La recherche de ressources économiques

Michel Géo, L’Empire fournisseur de minerais, 1931, musée des arts d’Afrique et d’Océanie

Cliquez sur l’image pour accéder au contenu interactif


Doc. 4- “Apporter la civilisation européenne”

Bibliothèque nationale de France, Domaine public, Lien
Une aide à l’analyse en cliquant sur ce lien