1- L’agglomération parisienne

A- Une métropole de niveau mondial

paris_pouvoirs

Paris détient les centres de décision du territoire français. C’est en effet dans la capitale que se concentrent les pouvoirs politiques (présidence de la République, gouvernement, assemblées), économiques (sièges des entreprises françaises et étrangères, bourse), les médias et les institutions culturelles. Paris dispose d’un rayonnement mondial grâce à ses monuments (Tour Eiffel) et musées (le Louvre). Le siège d’une institution internationale, l’Unesco, contribue à son poids international.

B- Les contrastes territoriaux de l’agglomération parisienne

paris_revenus

L’agglomération est marquée par de forts contrastes, à plusieurs échelles : au sein de Paris, entre Paris et la banlieue, au sein des banlieues. Les quartiers et la banlieue ouest concentrent les revenus les plus élevés tandis que le nord et certains espaces de la banlieue sud abritent les populations en difficultés, notamment dans les zones urbaines sensibles, marquées par le chômage et les difficultés d’intégration. Les grands ensembles de banlieue des années 1960 sont révélateurs de ces difficultés.

 

2- Les contrastes du territoires national

A- Des contrastes territoriaux marqués

On observe deux grands contrastes à l’échelle du territoire français :

  • le déséquilibre Paris/province qui est le résultat de la forte centralisation politique et économique du territoire depuis l’époque moderne et surtout le XIXe siècle. On parle de l’hypertrophie de la capitale (trop peuplée et industrialisée par rapport aux autres régions françaises)

  • les régions littorales, frontalières ainsi que les métropoles, véritables interfaces avec la mondialisation, s’opposent aux régions mal reliées (ex : Massif central) qui se retrouvent en marge.

Pour réduire les déséquilibres de l’espace français, l’Etat décide de mettre en place dans les années 1960 une politique d’aménagement du territoire. Cela dit, des disparités sociales, économiques et spatiales persistent aujourd’hui au sein de l’espace français.

B- Un réseau structurant

Le réseau de transport français est organisé en étoile par rapport à Paris. L’axe national majeur passe par Lille/Paris/Lyon/Marseille.

C- L’organisation du territoire français.

 


Pour réviser:

La capsule vidéo d’O. Quinet