1- Tokyo, une ville mondiale connectée

tokyo
Tokyo est une ville mondiale qui exerce de nombreuses fonctions de commandement notamment dans les domaines économiques, culturels… Elle bénéficie d’un rayonnement international important et est très bien connectée aux autres métropoles mondiales.

2- Les métropoles connectées

L'archipel mégalopolitain mondial

Les métropoles mondiales comme Tokyo sont de grandes villes qui exercent des fonctions de commandement politique, économique et culturel à l’échelle mondiale. Elles fonctionnent en réseau c’est-à-dire qu’elles sont interconnectées. L’archipel mégalopolitain mondial (= AMM) relie par des moyens de communication performants et rapides les mégalopoles et les métropoles mondiales.

3- Des villes inégalement connectée.

Le terme de « shrinking city », traduit par ville rétrécissante, désigne un phénomène de rétrécissement urbain qui touche les villes sur trois plans : démographique, par la perte de population ; économique, par la perte d’activités, de fonctions, de revenus et d’emplois ; et social, par le développement de la pauvreté urbaine, du chômage et de l’insécurité. Les shrinking cities sont d’abord associées au « déclin urbain » ou encore à la « décroissance urbaine » des villes industrielles états-uniennes et allemandes (schrumpfende Städte) dans les années 1970-1980 et touchent désormais un certain nombre de grandes villes du monde, d’abord européennes et, depuis les années 1990, des pays émergents.

Source : Géoconfluence

 Certaines villes sont à l’écart des flux de la mondialisation. Ces métropoles sont confrontées à des difficultés économiques et sociales (violence, chômage,..). On parle parfois à leur sujet de shrinking cities. Une ville comme Détroit aux Etats-Unis est longtemps apparu comme un bon exemple de shrinking city même si aujourd’hui, elle a retrouvé un certain dynamisme.